Renaît lentement de ses cendres.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Rites païens : La Naissance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hel
Admin
avatar

Nombre de messages : 469
Date d'inscription : 28/05/2006

MessageSujet: Rites païens : La Naissance   Mer 28 Oct - 7:09

Rites païens : La Naissance



LES RITES DE PASSAGE DANS LA TRADITION GERMANO-NORDIQUE: LA NAISSANCE...

Dans les traditions païennes de nos ancêtres germains, la seule naissance d'un bébé ne faisait pas automatiquement de celui-ci un membre de la communauté de sang. Le nouveau-né devenait membre de la famille et du clan une fois qu'il était passé par un certain rite lié au culte de la Déesse Frigga, l'épouse du Dieu Wodan-Odin et protectrice des naissances. Ce rite fut d'ailleurs repris et corrompu dans son sens initial par le judéo-christianisme, c'est leur célèbre rite du baptême. Mais nous allons nous attacher ici au véritable baptême, à celui issu de nos traditions polythéistes bien antérieures aux dérives du monothéisme chrétien.

Tel qu'on peut le voir sur le centre de la photo, au début de ce rite, l'enfant était déposé sur le sol par la mère et présenté au père. Le sol est ici un symbole de la Terre-Mère Nerthus, mère de tous les êtres vivants. Aussitôt après le bébé était élevé par la mère dans les airs, le mettant ainsi sous la protection de la Reine du ciel, la Déesse Frigga. La mère déposait ensuite l'enfant sur les genoux du père (Schoßsetzung). Il était alors aspergé avec de l'eau. Comme symbole de l'origine de la vie, l'eau était ici l'élément sacré qui permettait l'introduction officielle du nouveau-né dans le clan. C'était comme une seconde naissance. C'est à ce moment là que l'enfant recevait un nom, puis, pour la confirmation du nom reçu, on offrait à l'enfant un objet, en général une amulette. À partir de là, le bébé devenait un membre à part entière de la communauté de sang, du clan et de la famille.

Il était coutume de donner le nom du grand-père, et si ce dernier était mort, on donnait alors le nom du père. On marquait par là la continuité de la lignée, la permanence de la race. Ceci reflétait aussi une croyance post-mortem bien particulière qui pourrait se traduire par une réincarnation des ancêtres au sein de la famille et de la descendance.

Tant que l'enfant n'était pas passé par les différents phases de ce rituel (présentation de l'enfant, pose sur les genoux du père, initiation par l'eau vitale, don du nom, et confirmation du nom), l'enfant pouvait être abandonné. Ceci se faisait parfois pour des raisons bien particulières. Si l'enfant était mal formé, comportait une tare majeure, ou était issu d'une liaison douteuse, il pouvait alors être abandonné sans plus. On reconnaît là les principes de l'eugénisme, une coutume qui s'élève à une véritable éthique de vie. Dans de nombreuses sociétés traditionnelles européennes, tout était entrepris pour que la continuité du sang familial se fasse sur des bases saines et que puisse se perpétuer la bonne santé du clan et de la race. Si l'abandon n'était pas justifié, le clan pouvait condamner les géniteurs à une forte amende. Ceci était valable pour l'enfant qui n'était pas passé par le rituel. Une fois le rituel passé, tout abandon d'enfant pouvait être sanctionné par une peine de mort.

Hathuwolf Harson

Source:
"Die religiöse Welt der Germanen", Hans-Peter Hasenfratz

_________________
Les braises de nos racines, de notre identité brillent toujours, il suffit de souffler dessus pour les raviver, pour qu'à nouveau rayonne et flamboie notre héritage éternel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Rites païens : La Naissance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les origines de la Saint-Valentin
» Trouble obsessionnel compulsif
» Noël autrement
» On Prétend qu'après la mort on est récompensé selon nos mérites, et punis selon nos erreurs. Que penser d'une telle affirmation?
» AU PAYS DES SORCIERES:RITES ET FETES AU FRIOUL ITALIE.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les petits loups d'Odin :: Tradition nordique :: Us et Coutumes-
Sauter vers: