Renaît lentement de ses cendres.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le Païen et le respect aux hommes et à la nature

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hel
Admin
avatar

Nombre de messages : 469
Date d'inscription : 28/05/2006

MessageSujet: Le Païen et le respect aux hommes et à la nature   Ven 22 Juin - 3:28



Le Paganisme Nordique est une religion tolérante



L'un des principaux soucis actuels des Nordisants est leur assimilation erronée aux groupuscules néo-nazis se prétendants Païens (mais jamais un Païen ne les considérera comme tel). Je le répète donc une fois de plus, et peut-être le répèterais-je encore jusqu'à ma mort : le Paganisme Nordique est une religion tolérante. Le racisme ne peut pas faire partie du paganisme. Pourquoi ? Je vais tenter d'y répondre sans développer un texte trop long et ennuyeux à lire :



Le Paganisme est synonyme de respect pour tout ce qui est vivant, et même au-delà. Un Païen respecte tous les êtres, mais aussi les pierres et les éléments, comme s'ils étaient ses frères, ses égaux. Ainsi, il n'est pas rare de voir un Nordisant saluer un corbeau dans un champ (car il peut s'agir de Huginn ou Muninn, l'un des deux corbeaux sacrés d'Ódhinn) ou un autre animal ou végétal. Un arbre mérite donc autant de respect qu'un être humains (Rappelons que l'univers est soutenu par les branches d'Yggdrasil, le frêne Universel) Un tel respect s'applique en priorité entre humains, avant de s'appliquer avec les divers éléments de la nature. Par conséquent, un Païen ne peut pas considérer une catégorie d'êtres humains comme étant inférieure à une autre.



La question des animaux et végétaux dans notre alimentation



Théoriquement parlant, le principe fonctionne, mais en pratique, qu'en est-il ? Comme je l'ai dit ci-dessus, le principe du respect s'applique prioritairement aux êtres humains, et il est parfaitement applicable. Maintenant, hors du contexte humain, ce principe signifie-t-il qu'il faut devenir végétarien ? Cela ne suffirait pas car les végétaux sont égaux aux animaux. Pour respecter tout ce qui vient de la nature, il faudrait donc vivre sans se nourrir, sans se vêtir, sans se déplacer même ! Nous arrivons donc à une absurdité et sommes obligés de revoir la notion de respect. Respecter signifie-t-il ne pas faire de mal ? Après étude de la question, la réponse qui s'offrit à moi fut celle-ci : non. Deux ennemis sur un champ de batailles sont capables d'éprouver du respect l'un pour l'autre, même si chacun tentera d'éliminer l'autre. Mais ce n'est pas par intolérance qu'ils chercheront mutuellement à se nuire, c'est parce que la situation (ici la guerre) leurs dictera un code qu'ils seront contraint d'appliquer afin de survivre, ou au moins d'essayer.



La survie est donc l'un des piliers fondamental de la nature, et il se retrouve chez toutes les espèces animales et végétales. Mais la survie d'un être implique forcément de nuire à d'autres, faut-il donc refuser de vivre pour ne pas nuire aux autres ? Certainement pas ! Sinon les dieux ne nous auraient pas offert la vie. Il nous faut donc accepter cette fatalité qui fait de nous des tueurs. Tuer pour vivre, cette règle est omniprésente. Certaines plantes secrètent des substances toxiques, tuant tout ce qui vit autour d'elle, afin d'être les seules à profiter de l'espace et de l'eau de pluie s'infiltrant dans cette zone. Les arbres empêchent les autres végétaux plus petits de pousser en les privant de lumière… Attention à ne pas faire de contresens fâcheux ; je ne préconise en aucun cas de tuer d'autres êtres humains pour vivre (sauf en cas de guerre, mais la question est alors différente), ce que j'essaye d'expliquer, c'est qu'il n'y a pas de raison de se sentir honteux de tuer des êtres pour se nourrir. Il faut néanmoins les respecter et les remercier de nous offrir leur chair et de nous alimenter.



La Place de la Femme



Il faut savoir, avant de continuer toute explication, que les anciens scandinaves étaient l'un des peuples les plus respectueux envers les femmes à leur époque. Cette (quasi) égalité des sexes étaient principalement dû à leur religion qui comportait autant de dieux que de déesses. D'ailleurs, les guerriers morts au combat sont attribués soit à Ódhinn, soit à Freyja, et celle-ci est l'objet d'un culte parfois plus important que celui voué à son confrère. Les déesses nordiques sont aussi puissantes et sages que leurs maris ( Ódhinn demande souvent conseil à Frigg, sa femme, avant de prendre une décision) et certaines déesses sont plus guerrières que certains dieux. Cet état d'esprit n'a aucune raison d'avoir changé, les païens actuels accordent autant de respect aux femmes qu'aux hommes.



Qui peut être Païen Nordisant ?



Puisque cette religion est tolérante, tous y sont acceptés, exception faite de ceux qui n'acceptent pas de respecter les autres êtres. Cependant, certains racistes se prétendent Païens, le sont-ils ? Le détournement du paganisme à des fins idéologiques extrémistes est un acte honteux et je renie tous ceux qui se disent Païens et qui, en même temps, font preuves d'actes ou de pensées discriminatoires. Peut-être se croient-ils Païens, mais jamais je ne les considérerai comme tel, et cette réaction sera la même chez tous les Païens. Les anciens scandinaves se sont mêlés à toutes les populations d'Europe, d'Afrique et même d'Asie, sans jamais faire preuve de racisme envers les « autres » (les premiers textes relatant des propos discriminatoires apparaissent uniquement après la conversion de la Scandinavie au christianisme). Nous devons suivre cette voie, et accepter bras ouverts tous ceux qui viennent à nous.



De plus, le Paganisme Nordique repose sur les neufs vertus fondamentales dont font partie l'hospitalité (n'importe quel étranger frappant à notre porte peut être Ódhinn déguisé), le courage (et chacun sait que le racisme naît de la peur de l'autre, chose méprisable pour les Nordisants) et l'honnêteté (qui implique d'exprimer sa pensée en face de l'individu, et non dans son dos). Païen et raciste sont donc deux catégories d'individus distincts, fonctionnant sur des valeurs opposées. L'interaction paganisme-racisme est strictement impossible.

_________________
Les braises de nos racines, de notre identité brillent toujours, il suffit de souffler dessus pour les raviver, pour qu'à nouveau rayonne et flamboie notre héritage éternel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le Païen et le respect aux hommes et à la nature
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BAYANE AL YAOUM: Le respect du légalité de La CMSS
» ah ces hommes ...
» Les hommes des U-Boote (1)
» hommes politiques, unification, fédéralisme
» Respect du code électoral

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les petits loups d'Odin :: Tradition nordique :: Les vikings-
Sauter vers: