Renaît lentement de ses cendres.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Épée du Volsungs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La_Paienne

avatar

Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 14/07/2006

MessageSujet: Épée du Volsungs   Mar 18 Juil - 9:19

Une de mes histoires préférées est de Sigurd du Volsungs et je voudrais noter quelques lignes sur la signification spéciale qu'il se tient pour ceux de nous qui redécouvrent notre héritage.
On lui dit que le Roi Volsung a fait construire un excellent palais de cette façon : un arbre énorme s'est tenu avec lui est tronc dans le hall et ses branches, avec les fleurs justes, accédées par le toit. Ils ont appelé l'arbre Barnstock.
Au régal de mariage de de la soeur Signy de Sigmund, un homme est venu qui n'a pas été connu aux hommes par vue. Il a été habillé de cette façon : il a porté un cap chiné qui était à capuchon ; il était aux pieds nus et a fait attacher les culasses de toile autour de ses jambes. Pendant qu'il marchait jusqu'à Barnstock il a tenu une épée dans sa main tandis qu'au-dessus de sa tête était un capot bas-accrochant. Il était très grand et gris avec l'âge, et il a eu seulement un oeil. Il a brandi l'épée et l'a poussée dans le tronc de sorte qu'il soit descendu jusqu'à la poignée.
Les mots de la bienvenue ont échoué chacun. Alors l'homme a commencé à parler : « Il qui dessine l'épée la recevra de moi en tant qu'un cadeau, et lui lui-même montrera qu'il n'a jamais porté une meilleure épée que celle-ci. Alors le vieil homme a marché hors du hall, et personne n'a su qui il était ou où il allait.
Ils se sont maintenant levés, et personne contestés si pour saisir l'épée ; chacun a pensé que celui qui a atteint il d'abord serait éteint le meilleur. Les hommes les plus nobles sont allés jusqu'à lui d'abord, et puis à chacun des autres. Personne qui sont venus en avant n'ont réussi à le déplacer, aucune matière qui manière qu'il a essayée.
Maintenant Sigmund, le fils du Roi Volsung, est venu en avant. Il a saisi l'épée, et l'a tirée du tronc. Ainsi Sigmund a hérité la possession de l'épée d'Odin. Dans la dernière bataille de Sigmund l'épée était cassée et Sigmund a été massacré. Hjordis, l'épouse de Sigmund a maintenant hérité la possession des morceaux de l'épée de Sigmund.
Hjordis a donné naissance à Sigurd après que la mort et lui de son mari se soient développés dans un jeune homme fort et on lui dit qu'aucun n'était son match dans la conduite et la taille.
Quand Sigurd était adulte, il a été parlé dans tuer le dragon appelé Fafnir, par Regin, le frère de Fafner. Après avoir accepté le défi il a dit Regin : « Faire une épée maintenant avec votre compétence de sorte que son égale n'ait été jamais faite. Faire ceci et je pourrai travailler de grands contrats si le courage aide, et si vous voulez que je tue ce dragon. »
Regin a indiqué avec confiance, « je le ferai et vous pourrez tuer Fafnir avec cette épée. » Regin a maintenant fait une épée. Il l'a donné à Sigurd, qui l'a pris et a indiqué : « C'est votre smithying, Regin. » Sigurd a frappé l'enclume et l'épée s'est cassée. Il a jeté en bas de la lame et a dit Regin de forger des autres, mieux un. Regin fait une deuxième épée et l'a apportée à Sigurd. Il l'a considéré. « vous aimerez celui-ci, bien que vous soyez un homme dur à forger pour. » Sigurd a essayé l'épée et il l'a cassée aiment le premier.
Puis Sigurd dit à Regin : « Vous êtes peu fiable, juste comme vos ancêtres. » Sigurd est maintenant allé à sa mère. Elle l'a bien salué. Ils ont parlé entre eux et ont bu. Puis Sigurd dit : Est-ce que « j'ai entendu correctement que le Roi Sigmund t'a donné le gramme d'épée dans deux morceaux ? » « Qui est vrai, » elle a répondu. « Me le donner, » Sigurd dit. « Je souhaite l'avoir. »
Elle a dit qu'il était susceptible de gagner la renommée et lui a donné l'épée. Sigurd Regin maintenant rencontré et dit lui pour rendre une épée digne de ces fragments. Regin est devenu fâché et est allé à sa forge avec les morceaux d'épée. Il a pensé Sigurd exigeant au métal ouvré. Maintenant Regin a fait une épée. Et quand il l'a apporté hors de la forge, il a semblé aux apprentis comme si les flammes sautaient à partir de ses bords. Il a dit Sigurd de prendre l'épée et dit il n'était aucun swordsmith si celui-ci se cassait. Sigurd a taillé à l'enclume et l'a dédoublée à sa base. La lame ne s'est pas brisée ou ne s'est pas cassée.
Pendant que le temps continue dans cet âge, de plus en plus de nos gens découvrent la religion de nos ancêtres. Cette religion est « Asatru » (pour être vrai à et honorer les dieux et les déesses d'Aesir. ) Tout comme Sigurd, nous avons constaté que la force spirituelle que nous avons besoin en nos vies est celle qui nous a été donnés par Odin, l'Allfather et haut Dieu d'Asgard.
Sachant ceci, nous avons pris les tessons de notre héritage spirituel et les avons reforged notre propre épée. Un qui est digne d'un grand peuple. Mai les dieux accordent que nous soyons digne Smiths.


Soleil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Épée du Volsungs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les petits loups d'Odin :: Tradition nordique :: Mythes et Légendes-
Sauter vers: