Renaît lentement de ses cendres.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le concept du mot paien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hel
Admin
avatar

Nombre de messages : 469
Date d'inscription : 28/05/2006

MessageSujet: Le concept du mot paien   Mer 18 Oct - 4:04

1. « Païen » est donc à l'origine un concept spécifiquement chrétien qui désignait tous ceux qui, mis à part les juifs (pour des raisons évidentes), ne sont pas chrétiens. Au Moyen Âge encore, la Chanson de Roland appelle « païens » ceux qui sont en réalité des musulmans. Ce concept a donc le défaut de faire un amalgame entre des réalités très diverses et qui, jusqu'à l'époque où le christianisme devint religion officielle (ou quasi officielle), n'étaient nullement perçues par les intéressés comme formant un tout.
2. Néanmoins, du temps a passé depuis cette époque et, vu d'aujourd'hui, le concept n'est pas dépourvu de pertinence (et le mot semble plus commode que les substituts qu'on pourrait lui trouver, « religion traditionnelle », « polythéisme », qui ont eux aussi leurs imperfections), à condition que l'on garde à l'esprit qu'il cerne une réalité multiple. Le paganisme est un terme pratique pour désigner globalement les pratiques religieuses de l'Antiquité (Europe, Proche et Moyen-Orient, Afrique du Nord) en dehors du christianisme et du judaïsme.
3. À partir de la Renaissance sont apparus des mouvements religieux ou philosophiques se réclamant à nouveau du paganisme :

* le néo-paganisme des Humanistes du XVIe siècle
* les néo-paganismes celte (néo-druidisme), germanique, scandinave, égyptien (khémitisme) et grec (hellénisme) de la fin du XIXe siècle, du XXe siècle

1. Il ne faut pas confondre le paganisme avec l'athéisme. Les païens ont un sens mystique et du sacré, étranger aux athées.
2. Le satanisme est-il un paganisme ? Bien qu'il entre parfaitement dans la définition initiale du mot (croyance hors christianisme), on peut difficilement nier qu'il est un avatar du christianisme, et n'existerait pas sans lui. Le fait que le Diable soit un avatar chrétien de Dionysos ne simplifie pas la question. Quand aux satanistes de Anton Szandor LaVey, ne croyant en aucune divinité mais pensant que l'homme est son seul dieu, sont plus difficiles à classer.

Historique

* 800 B.C - 750 B.C : rédaction des textes homériques
* 776 B.C : création des jeux olympiques en Grèce
* 753 B.C : fondation de Rome
* vers 700-600 B.C : prêche de Zarathoustra (Zoroastre) en Perse
* vers 530 B.C : mort du roi perse Cyrus le Grand, fidèle de Mithra
* vers 399 B.C : condamnation à mort de Socrate pour impiété
* 323 B.C : mort d’Alexandre le Grand, fils de Zeus et nouvel Héraclès et Dionysos
* 146 B.C : le roi séleucide Antiochos IV Epiphane cherche à convertir les Juifs à l’hellénisme, suscitant une guerre ; veut transformer le temple de Salomon en temple de Zeus Olympien.
* 65 B.C : Pompée entre à Jérusalem et entre dans le temple de Salomon, commettant ainsi un acte d’impiété
* 52 B.C : Crassus s’empare des richesses du temple de Salomon pour financer sa guerre contre les Parthes
* 44 B.C : assassinat de Caius Iulius Caesar (Jules César), fils de Mars et de Vénus
* 21 B.C : Auguste interdit les cultes orientaux à Rome.
* 8 B.C : naissance de Yeshua Ben Yosef à Bethleem (Jésus de Nazareth), fils du charpentier Yosef et de son épouse Myriam
* 2 B.C : construction du Forum Augusti à Rome, au cœur duquel se trouve le temple de Mars Vengeur (Ultor)
* 14 A.D : mort de l’empereur Auguste
* 19 A.D : l'empereur Tibère interdit le judaïsme en Italie
* 42 A.D : Claude expulse les Juifs de Rome
* 52 A.D : Caligula veut faire placer sa statue dans les synagogues et dans le temple de Salomon ; révolte juive
* 67 A.D : l’empereur Néron persécute les Juifs, accusés d’avoir mis le feu à Rome
* 70 A.D : destruction par les empereurs Vespasien et Titus du temple de Salomon à Jérusalem
* 95 A.D : l’empereur Domitien fait condamner des familiers convertis au judaïsme et au christianisme
* 117 A.D : politique antijuive en Égypte et Mésopotamie de l’empereur Trajan. Les communautés juives d’Alexandrie, de Chypre et de Libye sont décimées.
* 132 A.D : lutte de l’empereur Hadrien contre la révolte juive de Bar Koshba ; Jérusalem devient Aelia Capitolina. Les Romains construisent un temple dédié à Jupiter Capitolin sur les ruines du temple de Salomon.
* 135 A.D : les Chrétiens abandonnent le nom de Yahweh pour celui de Theos (grec) ou de Deus (latin).
* 251 A.D : l’empereur Dèce interdit le christianisme
* 252-259 : l’empereur Valérien interdit le christianisme
* 260 A.D : édit de tolérance de Gallien en faveur des Chrétiens
* 274 A.D : l’empereur Aurélien construit un temple dédié à Sol Invictus à Rome
* 297-301 A.D : conversion du roi arménien Tiridate III par Grégoire l'illuminateur
* 305 A.D : décret d’interdiction du christianisme par l’empereur Dioclétien
* 306-312 : l’empereur Maxence prend à Rome la tête d’un mouvement traditionaliste païen mené par les Prétoriens
* 311 A.D : l’empereur Galère tolère le christianisme au moment de sa mort
* 312 A.D : victoire de Constantin sur Maxence lors de la bataille du Pont Milvius ; Constantin attribue sa victoire à Sol Invictus et au dieu chrétien
* 313 A.D : Constantin et Licinius tolèrent le christianisme ; mort de l’empereur réformateur païen Maximin Daia
* 314 A.D : conversion du roi d'Albanie (Aghbanie, devenue Azerbaïdjan) Urnayr au christianisme par Grégoire l'Illuminateur.
* 317 A.D : conversion du roi d’Ibérie (Géorgie) Mirian III et de son épouse Nana par l'évangéliste Nino
* 324 A.D : victoire de Constantin le chrétien sur Licinius le païen
* 337 A.D : mort de l’empereur Constantin, baptisé sur son lit de mort
* 337 A.D : conversion du roi d’Ibérie (Géorgie) Mirian par sainte Nino
* 361-363 A.D : règne de l’empereur païen Julien, assassinat de ce dernier probablement par un chrétien
* 365 A.D : règne du païen Procope, cousin de Julien
* 379 : Gratien abandonne le titre païen de pontifex maximus
* 392 : décret de Théodose interdisant le paganisme dans l’empire
* 392-394 : réaction païenne à Rome de l’empereur Eugène, du franc Arbogast et du Sénat ; qui est écrasée lors de la bataille de la Rivière Froide (Frigidus)
* 394 : interdiction des Jeux Olympiques par Théodose
* 399 : destruction du Serapeum (temple de Sérapis) à Alexandrie
* 415 : assassinat par une foule chrétienne de la philosophe néo-platonicienne Hypatie à Alexandrie
* 399-420 : règne de Yazdagard Ier, roi perse prochrétien puis devenu antichrétien et antisémite
* 421 : persécution des chrétiens sous le roi perse Varhran V
* 438-459 : règne de Yazdagard II, roi perse antichrétien et antisémite
* vers 450 : début de la christianisation de l’Irlande par le mythique saint Patrick
* 472-475 : règne de l’empereur païen d’occident Anthemius
* 476 : bref règne du dernier empereur romain, probablement païen, Romulus Augustus, surnommé Augustulus
* 488 : révolte à Byzance de l’isaurien païen Illous avec l’aide de son ami le poète païen Pamprépios
* 498 : conversion du roi franc Clovis au christianisme
* 529 : l’empereur byzantin Justinien interdit l’enseignement de la philosophie païenne à Athènes. Les philosophes, dont Damascios et Simplicius, quittent Byzance et sont accueillis à la cour du roi perse Chosroès (Khosro Anushirvan).
* 537 : fermeture du temple d’Isis à Philae
* 550 : fermeture de l’école philosophique païenne d’Alexandrie
* 562 : grande persécution contre les païens de Constantinople
* 565 : mort du dernier roi païen irlandais, Diarmat McCerbaill (restauration païenne de 559-565), et fermeture du sanctuaire druidique de Tara
* 580 : fermeture du temple de Baal Shamin à Baalbek
* vers 650 : fermeture définitive du sanctuaire d’Ammon-Rê, assimilé à Zeus depuis Alexandre, à Siwah
* 653 : conquête de la Perse par le calife Omar ; l’islam devient religion officielle et le shah Yazdagard III est assassiné
* vers 650-700 : fin de la christianisation des Anglo-Saxons
* 798 : conversion forcée des Saxons de Witukind par Charlemagne
* vers 840 : révolte des derniers Saxons païens
* vers 850-860 : conversion du roi Boris de Bulgarie
* 889-893 : réaction païenne du roi Vladimir de Bulgarie, fils du précédent
* 652- vers 1000 : résistance païenne iranienne face à l’islam
* à partir de 950 environ : début de la christianisation des Basques
* 950-998 : conversion de la Laconie (autour de Sparte) par l’arménien Saint Nicôn
* 960 : conversion du roi danois Harald à la Dent Bleue
* 966 : conversion du prince polonais Mieszko Ier
* 976 : conversion du roi Boleslaw et de la Bohême
* 978 : mort du roi irlandais Domnal Hua Neill, dernier roi ayant des druides à sa cour
* 989 : conversion du roi russe Vladimir le Rouge
* 995 : début de la christianisation de la Norvège par le roi Olaf Trygvasson
* 999 : conversion de l’Islande au christianisme
* 1000 : conversion du roi hongrois Vaîk (Etienne), fils de Geza et petit-fils d'Arpad, fondateur du royaume
* vers 1000 : réaction païenne russe à Novgorod
* 1008 : conversion du roi suédois Olof Skötkonung
* 1037 : réaction païenne du peuple polonais
* 1046 : réaction païenne du peuple hongrois
* vers 1050 : fermeture de l’école philosophique païenne d’Harran en Mésopotamie (Carrhae) par les autorités musulmanes
* 1071 : réaction païenne en Russie, à Souzdal et dans plusieurs autres villes, menée par les prêtres païens (volkhvy)
* 1079 : exécution dans l’empire byzantin du philosophe néo-platonicien Jean Italos
* 1080-1083 : réaction païenne du roi suédois Blot Sven ; à sa mort, assassiné, le temple d’Uppsala est détruit et remplacé par une église
* 1083- environ 1120 : réaction païenne du suédois Erik, fils de Blot Sven, en Ost Gotland et en Samland (Laponie)
* 1165 : conversion forcée des Finnois par les Suédois
* 1194-1250 : règne de Frédéric II Hohenstaufen, empereur du saint empire romain germanique ; mena une politique culturelle païenne, rejetant personnellement le christianisme. Premier humaniste. Auteur de l’opuscule « Les Trois Imposteurs », évoquant Moïse, Jésus et Mahomet.

vers 1220 : conversion de l’Estonie et de la Lettonie par les chevaliers teutoniques

* 1238-1248 : révolte païenne finlandaise
* 1261 : apostasie du duc lituanien Mindaugas et réaction païenne
* 1263-1265 : réaction païenne du roi lituanien Trenoita
* 1265-1268 : conversion du roi lituanien Vaisvilkas
* 1270-1282 : réaction païenne du roi Traidenis
* 1316 : conversion du roi lituanien Gediminas
* 1386 : début de la christianisation de la Lituanie par Jogaila (Jagellon)
* 1452 : mort du philosophe grec néo-païen Georges Gémiste Pléthon à Mistra
* vers 1500-1600 : conversion réelle de la Lituanie mais des noyaux païens subsistent jusqu’au XXème siècle


Fiohnir king

_________________
Les braises de nos racines, de notre identité brillent toujours, il suffit de souffler dessus pour les raviver, pour qu'à nouveau rayonne et flamboie notre héritage éternel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le concept du mot paien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les petits loups d'Odin :: AFFRONTER HEIMDALL :: Nouveautés-
Sauter vers: