Renaît lentement de ses cendres.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 l'humanité est dominée par les religions monothéistes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hel
Admin
avatar

Nombre de messages : 469
Date d'inscription : 28/05/2006

MessageSujet: l'humanité est dominée par les religions monothéistes   Jeu 21 Sep - 8:27

Depuis plusieurs siècles, l'humanité est dominée par les religions monothéistes qui sont issues du Proche-Orient. Cette influence religieuse pris naissance il y a environ trois millénaires, lorsque parmi les tribus sémitiques se démarqua le judaïsme en optant pour la vénération d'un seul et unique Dieu considéré comme tout puissant. Plus de mille ans plus tard, au sein de l'Empire Romain se répandit peu à peu une secte reconnaissant Jésus de Nazareth comme étant le Messie et fit du message de la bible un message universel, abandonnant ainsi l'idée de « peuple élu ». En l'an 622, le prophète Mahomet, fondit la troisième grande religion monothéiste qui s'étendit peu de temps après sa mort dans tout le monde arabe. En plus d'être des religions monothéistes le judaïsme, le christianisme et l'islam ont pour point commun d'être révélées par un prophète servant d'intermédiaire entre l'Homme et Dieu.

Bien avant l'apparition de ces cultes, il existait, un peu partout dans le monde, et non seulement au Proche-Orient des religions polythéistes, païennes. Ces religions n'étaient pas révélées par un prophète particulier et n'étaient pas non plus universelles : chaque peuple disposait de sa religion, vénérait ses dieux, et ne cherchait pas à convertir son voisin à son culte. Chaque religion païenne dispose de ses propres particularités, ses propres rites, ses propres mythes, et pourtant toutes ces religions disposent d'une conception du monde commune entre elles.
Ceci est souvent dû au fait que beaucoup sont issues des mêmes racines, ainsi chaque peuple européen que ce soit les grecques, les romains, les slaves, les celtes ou les germains sont issues d'une même souche, à savoir les indo-européens, dont les invasions sont à l'origine de nos véritables racines culturelles européennes puisqu'elles représentent les premiers éléments de la culture européenne.

Les religions du désert et les religions païennes sont opposées à tout point de vue : les premières sont monothéistes, les secondes sont polythéistes. Les unes placent l'Homme au dessus de la nature, les autres le placent dans la nature et vénèrent celle-ci. D'un côté on a une conception du temps linéaire, de l'autre une conception du temps circulaire, l'éternel retour. D'une part on a à faire à un message universel, d'autre part à l'identité d'un peuple. Ces différences évoquées ne sont que quelques exemples parmi tant d'autres et seront développées ultérieurement.

Il est évident que ces deux types de religion partent sur des terrains totalement différents, et leur rencontre sera à l'origine d'innombrables massacres et guerres, qui à long terme provoqueront la chute totale ou quasi-totale de toute forme de paganisme. Certes toutes les religions païennes n'ont pas été anéanties par la guerre, beaucoup se sont laissées convertir ne voyant pas le danger que représentait le monothéisme. Il est aisé de convertir un païen lorsque on se base sur un livre prônant une vérité absolue et promettant l'enfer à quiconque ne vénère pas un dieu unique et ne suivant pas une morale contre-nature.
Il suffit de lire quelques passages de la Bible ou du Coran pour réaliser que ce message de paix et d'amour n'est, dans la plupart des cas, que soit pure invention (c'est le cas du Coran ou sur les 6000 versets une centaines tout au plus doivent prêcher la tolérance), soit un hypocrite prétexte pour s'étendre à travers le monde afin de le dominer (c'est le cas du nouveau testament avec son message amour universel, à partir duquel de nombreux peuples ont été anéanties en s'y convertissant, le christianisme est la seule religion qui tue au nom de l'amour).

Le message universel des religions monothéistes (surtout du christianisme et de l'islam) a pour conséquence de provoquer un prosélytisme très important chez celles-ci, et c'est en ce sens quelles sont très intolérantes. Le fait de chercher à convertir massivement les autres peuples est une preuve flagrante d'intolérance, quelque soit l'idéologie que l'on prône. En effet s'il y a bien un signe d'intolérance, c'est de vouloir à tout prix que son voisin soit à son image. On peut aisément constater que les religions païennes étaient beaucoup plus tolérantes.
Lors de son expansion la Rome Antique tolérait les autres cultes et autorisaient toutes pratiques religieuses. (Pour le sabbat des juifs l'empereur allait jusqu'à accorder des commodités financières) Et tout ce que demandait les romains était le respect du culte impérial, ce qu'ont évidemment refusé les chrétiens, et ceci ajouté à une marginalisation volontaire de la part des chrétiens est à l'origine de leurs persécutions.
De même lorsque les premiers éléments chrétiens sont arrivés chez les vikings, ces derniers les intégraient volontiers, mais leur tolérance a provoqué leur perte puisque lorsque le christianisme est devenu religion officielle en Scandinavie les derniers païens ont été de plus en plus persécutés, sur leur propre territoire.
Les romains, les celtes, les vikings, les germains, les aztèques, les idolâtres arabes les animistes africains, etc. Sont autant de peuples ou de religions qui ont rendu l'âme, victime de l'expansion plus ou moins violente du christianisme et de l'islam.
En Europe les ténèbres du Moyen Age ont succédés à la grandeur des civilisations antiques, plongeant la plupart d'entre elles dans l'oubli.

Aujourd'hui, à une époque ou le christianisme régresse de manière constante, remplacé par un athéisme, rare semblent être ceux qui prennent réellement conscience des véritables racines de la civilisation Européenne, les anciennes civilisations sont bien trop souvent restées dans l'oubli.
L'Europe se retrouve actuellement plongé dans un vide culturel qui ne pourra être comblé que par une recherche de nos véritables fondements culturels. Il importe d'entretenir la mémoire de nos ancêtres, de ne pas oublier qu'avant l'invasion du christianisme, religion qui ne sera jamais totalement européenne, existait une autre culture, un autre mode de pensée hérité au fil des générations et qui ne devait rien à une quelconque importation.
Les braises de nos racines, de notre identité brillent toujours, il suffit de souffler dessus pour les raviver, pour qu'à nouveau rayonne et flamboie notre héritage éternel. Sans quoi elles s'éteindront à jamais, ce qui nous plongerait dans un gouffre sans fond...


il a sa place ici

Fiohnir
king king

_________________
Les braises de nos racines, de notre identité brillent toujours, il suffit de souffler dessus pour les raviver, pour qu'à nouveau rayonne et flamboie notre héritage éternel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
l'humanité est dominée par les religions monothéistes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» En Espagne, découverte de la première peinture de l’humanité
» Le Jugement de l'Humanité
» La fête de l'Humanité : un grand moment culturel et populaire de la rentrée
» L'humanité plus pessimiste envers l'avenir
» L’homme a dominé l’homme à son détriment (Eccl. 8:9).

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les petits loups d'Odin :: Tradition nordique :: Panthéon Nordique-
Sauter vers: